www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
nancy athlétisme métropole
Actualités
MEETINGS DE WEINHEIM, REIMS, REHLINGEN, OORDEGEM, EPINAL...
Commentez cette actualité
2 Juin 2021 - Florian Vauthrin
MEETINGS DE WEINHEIM, REIMS, REHLINGEN, OORDEGEM, EPINAL...

Weekend du 22-23 mai

Samedi 22 mai, en partance pour l’Allemagne, du côté de Weinheim, Laurine Xailly avait à cœur de faire mieux qu’à Sarrebourg lors de sa rentrée en 55’’18. Parti très vite avec un passage rapide au 300m, elle n’a pas réussi a réalisé mieux et prend la 3e place de sa course en 55’’39.
Le même jour se tenait un meeting de reprise à Reims où trois athlètes du club se sont rendus. Sur le double tour de piste, on retrouvait les comparses Florian Vauthrin et Romain Nacry. Après 5 ans sans pratiquer sur la distance, Florian réalise une course très encourageante au vu des conditions climatiques et prend la seconde place en 1’51’’13. Un retour prometteur pour le trentenaire ayant un record à 1’48’’59. Romain, quant à lui peu se satisfaire également de son entrée en matière avec une 4e place en 1’51’’68. Après deux années compliquées à enchaîner les blessures le voici de nouveau sur pieds. Enfin, Tristan Humblet était lui aligner sur le 3000m. Il réalise une course plein et vient raboter son record personnel de 10 secondes en terminant 4e en 8’31’’70. Une belle journée pour nos athlètes.

Le lendemain, l’artillerie lourde était de sortie avec trois athlètes engagés du côté de Rehlingen, en Allemagne. C’est tout d’abord Charel Grethen qui a ouvert le bal sur 1500m. Auteur du record du Luxembourg en salle cet hiver, il avait déjà récidivé quelques jours auparavant en s’emparant du record national plein air en 3’36’’75 du côté d’Ostrava. Une nouvelle fois acteur dans une course de haut niveau, il prend la seconde place du 1500m en 3’37’’03 et confirme ses progrès de l’hiver. Il s’agit-là de la 2e meilleure performance tout temps du club derrière un certain Pascal Thiebaud et ses 3’34’’08 bien installé depuis 1992.

Restons chez les masculins avec la course de Renaud Rosière sur 800m. Bien embarqué dans une course où figurait parmi les meilleurs européens, il montre une fois de plus sa capacité à répondre présent le jour J avec un finish tonitruant. Bien calé dans le paquet, il a su attendre la sortie de virage pour faire parler sa vitesse terminale et prendre une très belle 3e place en 1’47’’51. La meilleure rentrée sa carrière.



Enfin, terminions avec la course d’Aurore Fleury qui a époustouflé tout le monde. Au départ d’un 1500m de classe européenne, elle ne s’est pas laissée démonter et savait qu’elle était en forme après les 2’41 qu’elle venait de réaliser lors de l’animation covid organisée par le club la semaine précédente. Au passage au 1000m en 2’48-2’49 elle savait qu’elle avait suffisamment de marge pour finir fort et ça n'a pas loupé. Elle termine finalement au sprint pour la victoire, mais devra se contenter de la seconde place. Mais n’oublions pas le chrono : 4’10’’61 ! Meilleure performance Française de l’année et record du club pulvérisé. Il s’agit maintenant de faire ce qu’aucune Française n’a su réaliser depuis 2013… Passer sous la barre des 4’10.




Weekend du 29-30 mai

Ce samedi 29 mai, seuls quelques privilégiés avaient l’opportunité de courir à Oordegem, véritable référence pour trouver des courses avec une densité hallucinante. Laurine Xailly avait coché la date et savait qu’elle aurait l’opportunité de courir vite pour effacer de son esprit ces deux premières tentatives. C'est chose faite puisqu’elle réalise un 400m bien plus équilibré et rabote sa meilleure performance de l’été de plus d’une seconde avec 54’’08. « La saison va enfin commencer » comme elle l’a souligné après sa course. De bons augures pour la suite.
Notre junior Thaïs Paris était la seconde représentante du club sur les terres Belges. Engagée sur 1500m, elle avait à cœur de renouer avec la compétition après de nombreux mois d’absence sur blessure puis Covid. Elle qui avait réalisé moins de 3 minutes sur 1000m la semaine d’avant se savait en forme, mais la course fût compliquée. Prises de difficultés respiratoires, elle n’a pu réaliser ce qu’elle était venue chercher, mais accroche toute de même un chrono encourageant de 4’45’’20.

Le même jour du côté de l’île de la Réunion, Lise Thimon, parti faire un stage pour ses études outre-mer, a doubler 400/800m avec brio. Elle remporte son 400m en 58’’70 et dépoussière son record datant de 2018 (59’’39) et termine seconde du 800m en 2’11’31.

Enfin, le dimanche 30 mai, une Animation Covid avait lieu du côté de Villers-les-Nancy (article en cliquant ici) mais certains avait coché la compétition officielle se déroulant à Epinal en après-midi : un meeting de reprise. Dans les performances à retenir, on commencera par le 800m de Justine Kinzelin qui signe la seule performance N4 avec sa victoire sur 800m en 2’16’’09 seule de bout en bout. Dans la même course, on soulignera les 2’32’’48 de la cadette Julie Meshaka. Sur la même distance chez les hommes, le junior Mahamat Assouiti Hassan confirme son record de la semaine passée en réalisant 1’57’’39 devant Robin Delandre, junior également, à nouveau sous les 2 minutes (1’59’’73). En course 2, Thibaut Petitcolas réalise son record en 2’04’’01
Sur le tour de piste, on retiendra les 50’’82 d’Enzo Maurice-Keiser malgré un vent de face dernière ligne droite rendant toute performance sur le sprint impossible. Malgré les conditions, il réalise tout de même un solide 22’’92 (-3.2) sur 200m alors que Théo Hildenbrand et Adiren Botto en terminent respectivement, en 23’’27 (-5.9) et 23’’15 (-3.2). Il faudra surveiller de prêt ces garçons qui sauraient nous surprendre dès lors qu’ils courront avec des conditions descentes. On citera également les 28’’12 (-2.5) d’Elisa Pecourt qui bat son record personnel tout frais datant de quelques jours.
Sur le 400m féminin Cindy Gillet a prouvé qu’elle avait son record dans les jambes en passant sous la minute malgré le vent avec un chrono solide de 59’’44.
Enfin, nous ne nous attarderons pas sur les chronos du 100m qui n’ont aucun sens tant le vent détériore les performances (parfois jusqu’à -6.0). On notera simplement les 11’’13 (-2.6) de Papa Madieye Diarra et les 11’’77 (-3.6) d’Adrien Botto.

A noter le même jour le concours de perche de Lou-Anne Pierrot du côté de Strasbourg qui franchi à nouveau 3m80. Une belle réuglarité qui devrait lui permettre de s'approcher des 4 mètres au fil des concours.



les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
24/07 >
19/07 >
12/07 >
28/06 >
16/06 >
11/06 >
07/06 >
01/06 >
27/05 >
26/05 >
17/05 >
07/05 >
23/02 >
22/02 >
19/02 >
18/02 >
15/02 >
08/02 >
04/02 >
01/02 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Semi-Marathon

Vidéo du moment
Athlé Maison
Retrouvez dans cette rubrique chaque semaine de quoi lire, écouter, regarder, pratiquer... vivre l'Athlé sous toutes ses formes.
Les Espaces