www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
nancy athlétisme métropole
Actualités
CHAMPIONNATS DE FRANCE CA/JU/ES/ELITES A MIRAMAS
Commentez cette actualité
22 Février 2021 - Florian Vauthrin
CHAMPIONNATS DE FRANCE CA/JU/ES/ELITES A MIRAMAS


Qui dit situation exceptionnelle dit mesures exceptionnelles… C'est ce qui résume le mieux les Championnats de France qui viennent de se dérouler ce week-end du côté de Miramas.


En effet, faute au Covid-19, seuls les athlètes inscrits sur listes ministérielles ou professionnels peuvent concourir. Seulement voilà… Il n’y a pas assez d’athlètes listés pour organiser un championnat par catégorie…

La Fédération Française d’Athlétisme a donc opté pour une édition particulière de ces championnats de France en mélangeant quatre championnats en un. Ainsi on pouvait voir évoluer des cadets (16-17ans) aux côtés de juniors (18-19ans), d’espoirs (20-21-22ans) et séniors. Assez déroutant pour les spectateurs qui ne savaient pas toujours qui concourait pour quoi ? Quel mode de qualification ? Qui matche pour une médaille…?


C’est dans ce climat particulier que le club envoyait quatre de ses meilleurs athlètes : Maële Terrec sur 3000m marche, Laurine Xailly sur 400m, Aurore Fleury sur 1500m et Renaud Rosière sur 800m.


Résultats : 4 qualifiés et 2 médailles



Renaud Rosière, seul masculin de la délégation, s’engageait le premier dans le bain des qualifications. D’entrée de jeu, il a tenté de réaliser les minimas pour les Championnats d’Europe (1’47’’50) en compagnie de Gabriel Tual. Très vite, on comprend qu’il n’est pas dans un grand jour et prend la seconde place de la 4e série du 800m en 1'50''84 synonyme de qualification en finale A. Un soulagement. 

Le lendemain n’était malheureusement que bis repetita. Dans une course ô combien rapide remportée par Benjamin Robert en 1’46’’06, Renaud n’a jamais pu s’exprimer et doit se contenter d’une 7e place en 1’51’’44, loin, très loin de ces standards habituels. Nous garderons à l’esprit ses gros chronos réalisés à Liévin et Kirchberg qui témoignent des progrès réalisés à l’entraînement. Cap sur l’été où des jours meilleurs l’attendent.



Côté féminin, Laurine Xailly remporte la 5e série des 400m en 55''09. Un chrono en deçà de ce qu’elle était venue chercher à Miramas après ses 54’’25 de Metz. Elle valide son ticket pour la finale B mais ne pourra malheureusement pas honorer sa place faute à une douleur ischio-jambier. Forfait pour sa finale, elle joue le jeu de la sagesse et préfère ne pas prendre de risque avec son intégrité physique. L’important pour elle étant les Championnats du Monde de relais qui se dérouleront les 1er et 2 mai 2021 à Chorzow (Pologne)



Maële Terrec, nouvelle venue au club, a frappé un grand coup. Pour sa deuxième compétition sous notre maillot elle a  explosé son record personnel lors de la finale A du 3000m marche. Elle termine 4e de la course remportée par sa grande sœur et en profite pour réaliser 13'05''33, nouveau record du club et départemental pour notre espoir. Là voici donc 4e au scratch mais surtout médaillée de bronze dans la catégorie espoir alors qu’elle n’est que première année. Elle confirme la médaille de bronze qu’elle avait obtenue la saison passée.



Enfin, on terminait le weekend avec le 1500m féminin et l’entrée en lice d’Aurore Fleury, bien décidée a remporté l’or pour la première fois de sa carrière.

Assez effacée tout au long de la course et cachée dans le paquet, notre médaillée d’argent de 2020 a attendu son heure avant de passer à l’offensive. Toutefois, elle ne s’attendait sans doute pas à une course aussi rapide et n’est pas parvenue à revenir sur Claire Palou qui remporte la course.

Les chronos à l’arrivée ? Palou l’emporte en 4’12’’62 (record de France espoir et 7e perf tous temps), Aurore décroche une magnifique médaille d’argent en 4’13’’69 (11e perf tous temps, record personnel et de Meurthe et Moselle) et Alexa Lemitre vient compléter le podium en 4’13’’94 (14e perf tous temps).

Une course de très haut niveau dans laquelle notre athlète a su tirer son épingle du jeu. De très bonne augure en vue de la saison estivale où Aurore aura pour objectif de briser la barrière des 4’10, ce que seulement 19 femmes sont parvenues à faire dans l’histoire de l’athlétisme Français. A suivre...


les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
28/09 >
20/09 >
25/08 >
24/07 >
19/07 >
12/07 >
28/06 >
16/06 >
11/06 >
07/06 >
02/06 >
01/06 >
27/05 >
26/05 >
17/05 >
07/05 >
23/02 >
19/02 >
18/02 >
15/02 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Courses de Saint Nicolas

Nos Labels

















Athlé Maison
Retrouvez dans cette rubrique chaque semaine de quoi lire, écouter, regarder, pratiquer... vivre l'Athlé sous toutes ses formes.
Les Espaces