www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
nancy athlétisme métropole
Actualités
RETOUR SUR LES PERFS DU 23 AU 26 MAI
Commentez cette actualité
5 Juin 2019 - Florian Vauthrin
RETOUR SUR LES PERFS DU 23 AU 26 MAI
En introduction des performances réalisées par nos athlètes lors des différentes compétitions du week-end du 25/26 mai, abordons rapidement le déplacement jusque Tarnos de notre demi-fondeur Nicolas Fenot pour participer au… Attention accrochez-vous… Challenge National d’Athlétisme de l’Union Sportive des Cheminots de France ! On peut dire que les cheminots ne manquent pas d’idées pour nommer leurs compétitions.

Au-delà du nom à n’en plus finir de ce challenge, Nicolas c’était fixé un challenge : remporter le 1500m et le 5000m sur 2jours. Challenge validé : il remporte tout d’abord le 5000m en 14’56’’20 le jeudi 23 mai et en profite pour améliorer sa marque de 2014 (15’04’’00). Le lendemain, c’est le 1500m qu’il allait remporter dans un temps bien anecdotique de 4’11’’44 pour celui qui possède un record en 3’52’’60. Toutefois, on ne crache pas sur les médailles et encore moins sur les titres, le voici double Champion de France des cheminots du 1500 et 5000m.



Au lendemain, de ces performances, s’ouvrait l’un des plus gros week-end de mai en termes de performances pour les athlètes du NAM, avec en préambule le 1’55’’76 de Sami Hauberdon réalisé à Ales en prenant la 3e place d’une course remportée en 1’54’’68. Rappelons que Sami possède un record à 1’55’’63 réalisé l’an passé, de quoi espérer mieux lors de ses prochaines sorties.


Lou-Anne Pierrot termine 2e du Perchenfolies à Sarreguemines.

Le même jour, Lou-Anne Pierrot s’élançait pour le meeting de Sarreguemines : les Perchenfolies. Elle prend la seconde place du concours féminin avec une barre effacée à 3m90.

Enfin dimanche 26, c’est le Mauricien Nicholas Li You Fong qui prenait la 10e place au lancer du marteau du meeting de Forbach dans un concours de haute voltige. Il réalise 53m02 au 7kg.



Championnats de Moselle…

Dans le coin de Longeville les Metz, on pouvait apercevoir une délégation d’athlète nancéiens venu aiguiser leur lame malgré un vent… Capricieux !

Côté Féminin…
Comme à son habitude, Coline Meyer s’est alignée sur les haies, ici il s’agissait du 100m haies. Elle se rapproche de son record de l’an passé, mais sa perf’ (14’’88) ne sera pas homologuée car trop ventée : elle réalise 15’’05 (+2.5). Aurélie Lebon venait faire à peine mieux avec 15’’03 (RP) et remporte sa série.
Sur la même distance, mais sans les haies, Violaine Lecoanet a failli repasser sous les 13’’ avec un chrono de 13’’00 qui l’a qualifie en finale où elle ne fera pas mieux malgré un vent dans le dos conséquent (13’’16 / +3.1). On la retrouvait d’ailleurs sur 200m avec un chrono de 27’’65 dans la course qui suivi les 25’’75 d’Aurélie Lebon qui monte en puissance malgré, ici encore, un vent trop présent (+3.7). On pouvait également apercevoir Coline Meyer qui remportait la finale 6 en 26’’57 à quelques centièmes de son record (26’’36).


Aurélie Lebon s'affirme au fil de la saison.
Photo archive interclubs 2e tour 2019.

Sur le double tour de piste, la jeune mais prometteuse Thaïs Paris venait prendre la seconde place en 2’27’’25, record perso pour celle qui n’avait pas encore de marque sur la distance. Avec un passage lent (1’13 au 400m), il ne fait aucun doute que se record tombera très prochainement.
On signalera le record à la longueur de Coralie Pinchinot avec 4m85 pour celle qui est plus habituer à chercher la verticalité que l’horizontalité. Elle remporte par la même occasion le concours de javelot avec un lancer mesuré à 35m06.
Au lancer du poids, Fanny Thevenon-Lacote dans ses standards habituels réalise 12m54, mais vient pour la première fois éjecter un disque de 1kg à plus de 40m avec une marque à 40m93 (RP).


Fanny Thevenon-Lacôte encore une fois à plus de 12m.
Photo archive interclubs 2e tour 2019.


Côté Masculin…
Sur les haies, ce sont nos deux cadets qui étaient à la lutte pour la vitoire avec 15’’30 pour Jean-Luc Lawson contre 15’’33 (RP) pour Pierre-Luc Jellimann (RP).
Sur la distance reine, le nouveau venu au club Adelphe-Kokou Dogbey fait office de véritable OVNI. Né en 1991, il n’a jamais pratiqué l’athlétisme en club et vient malgré tout coiffer tout le monde en finale 1 en 10’’88. Il est d’ailleurs le seul athlète de cette compétition à être passé sous les 11’’... Qui plus est, deux fois. Pas mal pour un novice.
Dans la même course, Aurélien Lantsoght prend la 3e place en 11’’34 et ne réalisera pas mieux que ses 11’’29 de la série. En finale 2, on signalera les 11’’70 de Moussa Diakité qui venait de battre son record en série avec 11’’57 aspiré par les 10’’89 de Adelphe-Kokou.
Sur le demi-tour de piste, Aurélien s’empare de la deuxième place en 22’’83 tout proche de sa meilleure marque de la saison (22’’81). C’est encore une fois Adelphe-Kokou qui réalise la meilleure performance de sprint pour le club. Avec si peu d’expérience, le coureur Togolais de 27ans remporte sa finale en 22’’61.

Sur 1500m, notre vétéran Lakdar Benrezzak vient améliorer son record en le rabotant de trois seconde : 4’13’’24 contre 4’16’’38. Il termine 2e de la course remporte en 4’09’’97 par un athlète de 24ans son ainé !


Jérémy Alhon n'est pas parvenu à améliorer sa marque.
Photo archive interclubs 2e tour 2019.

À la hauteur Tom Messain retrouve son tout meilleur niveau en remportant le concours avec 1m93. Son record perso étant fixé à 1m96 indoor.
À la longueur, Jérémy Alhon n’est pas parvenu à faire mieux que ses 6m87 réalisés au premier tout interclubs à Tomblaine. Il termine 2e avec un saut mesuré à 6m64 au dernier essai. Restons dans le bac à sable avec les 13m82 de Clément Lambert au triple saut. Il consolide ses bases lui qui avait déjà sauté 13m80 aux interclubs à Montbéliard.
Enfin, on terminera avec le relais 4x100m remporté par nos athlètes en 44’’16 avec Lambert / Dogbey / Lantsoght / Diakité.



Meeting IFAM d’Oordegem

Chaque saison, depuis maintenant quelques années, une petite délégation de sprinters et demi-fondeurs se déplace jusqu’en Belgique dans une petite bourgade comptant à peine 2700 habitants. Et ce ne sont pas les quasi 400km qui sépare Nancy de Oordegem qui ont refroidit nos athlètes. quand on voit le niveau hallucinant des courses proposées. Un programme avec des courses dès 11h pouvant aller jusque 2h du matin bien passé…

La densité est telle que les organisateurs sont contraints depuis deux ans de mettre de minimas tant la popularité des courses à Oordegem a explosé : Belges, Allemands, Anglais, Suédois, Tchèque, Espagnols, Français, Tunisien, Marocains, Algériens, Italiens… Toute l’Europe, et même plus encore se donne chaque année rendez-vous dans ce stade à la piste mondo miraculeuse.
Une fois n’est pas coutume, nos athlètes n'ont pas fait le déplacement pour rien puisque la plupart sont rentrés avec soit un record personnel, soit leur meilleure marque de la saison.

Côté Féminin…
Ce sont les sprinteuses qui étaient chargées d’ouvrir le bal avec pour commencer le 200m de Louise-Anne Bertheau. Rentrée tardivement de stage Fédéral au Japon, elle s’était décidé à faire sa rentrée en Belgique. Elle prend finalement la 6e place de sa série en 24’’51, elle qui est maintenant à courir fréquemment sous les 24’’. La fatigue du stage se fait encore sentir pour celle qui a fait le choix de rentrer tardivement sur 400m.


Emma Philippe a doublé 200/400m à Oordegem.
Photo archive interclubs 2e tour 2019.

Sur la même distance, sa camarade d’entraînement Emma Philippe venait prendre le 7e place de la série 7 en 26’’00, un peu moins bien que ses 25’’84 réalisés à Montbéliard, avant de prendre part au 400m. Elle termine son tour de piste en 58’’42, légèrement en dessous des espérances de celle qui possède un record à 56’’72. Sur la même distance, Laurine Xailly réalise son meilleur chrono de la saison avec 54’’17 et repasse pour la première fois de l’estival en moins de 55’’.
Lucie Perrin, elle aussi du voyage, à l’orgueil, vient raboter son meilleur temps de la saison en repassant sous les 62’’ avec une 7e place en 61’’16 dans la 3e finale.


Lucie Perrin en mois de 62'' sur 400m haies.
Photo archive interclubs 2e tour 2019.

Sur le demi-fond, se sont quatre coureuses du NAM qui se sont alignées sur 800m. Alors que Manon Fage courait dans les horaires considérés comme les plus propices à la performance (main programme), Justine Kinzelin, Lise Thimon et Mélanie Xolin se voyaient reléguées en ouverture (pré-progamme). Justine et Mélanie se sont retrouvées dans la même série, en course 5. Elles réalisent respectivement 2’16’’25 et 2’17’’74. Meilleure perf' depuis 2016 pour Mélanie qui rappelons le n’a pas été épargné par les blessures.
En course 2, c’était au tour de Lise Thimon. Dans une course qu’elle a gérée à la façon d’une course tactique, elle s’impose en 2’09’’46, record personnel et premier passage sous les 2’10 pour l’espoir du NAM.


Lise Thimon pour la première fois sous les 2'10 au 800m.

Manon Fage quant à elle se classe 10e de la finale 2 du main programme en 2’07’’06, de bons augures pour la suite de la saison.
Enfin, sur 1500m, Aurore Fleury était venue chercher un chrono en moins de 4’30 et c’est mission accomplie : elle termine 2e de la série 2 du main programme en 4’27’’94.

Côté Masculin…
La délégation masculine était bien plus restreinte, mais ils étaient toutefois quatre athlètes a représenter le club. C’est Guillaume Glaudel qui a ouvert le bal en s’alignant en pré-porgamme sur 800m. Il termine 5e de sa course en 1’56’’23, record personnel battu de peu, mais on ne crache pas sur un record !


Renaud Rosière débute sa saison avec un chrono en moins de 1'50 sur 800m.

Sur la même distance Renaud Rosière fait une belle entame de saison en terminant 7e de la finale 2 du main-programme en 1’49’’04. La prochaine sortie pour Renaud sur la distance se déroulera à Troyes où il espère battre son record personnel.

Sur 3000m steeple, l’ex-coureur de 800m, Florian Vauthrin était venu chercher de la concurrence et ça n’a pas raté. Rentré in-extremis en série 3 du main-programme, il termine 15e en 9’12’’87 et envoie aux oubliettes son précédent record (9’23’’16).


Florian Vauthrin de plus en plus à l'aise sur steeple.
Photo archive interclubs 2e tour 2019.

Enfin, Benjamin Choquert, en délicatesse avec son pied, était venu en Belgique pour courir sous les 14’ au 5000m. Encore un objectif rempli pour nos athlètes : il termine 17e de la finale 2 du main programme en 13’54’’93. À noter qu’il n’est qu’à une grosse seconde de son record personnel (13’53’’49 en 2017).




les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
24/07 >
23/07 >
21/07 >
19/07 >
18/07 >
15/07 >
08/07 >
06/07 >
05/07 >
02/07 >
27/06 >
25/06 >
25/06 >
21/06 >
16/06 >
15/06 >
14/06 >
03/06 >
28/05 >
16/05 >
Nos partenaires

PRIVES



















PUBLICS




















Les Espaces
Dernière mise à jour
23.07.19 à 14:30
 
  
DOCUMENTS FRAIS




------------------------


------------------------