www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
nancy athlétisme métropole
Actualités
RETOUR SUR LE 2ND TOUR INTERCLUBS A MONTBÉLIARD
Commentez cette actualité
28 Mai 2019 - Florian Vauthrin
RETOUR SUR LE 2ND TOUR INTERCLUBS A MONTBÉLIARD
Pour ce second tour interclubs, l’objectif de l’équipe 1 qui matchait à Montbéliard était clair : retrouver le Nationale 1A quittée 2 ans auparavant.
Arrivé en terres doubistes avec près de 3000 points d’avance sur son premier dauphin l’ASSA, le Nancy Athlétisme Métropole avait comme ambition de prendre la tête de la Poule C, mais aussi de remporter le titre de Champion de France de N1B Retour sur cette journée sous haute tension !

Tomblaine7h15, le soleil s’est timidement installé depuis quelques minutes, mais ses rayons peinent à traverser la grisaille. Les premiers athlètes convergent vers le point de rendez-vous et grimpent dans leur bus respectif : le premier à destination de Reims pour l’équipe 2 qui matchera pour défendre sa place en N2A et le second à destination de Montbéliard pour l’équipe 1 annoncée comme leader de sa division et attendue au tournant.
Tout le monde est là, pas d’absence, pas de retard, le directeur Frédéric Fabiani peut valider cette première étape toujours délicate qu’est le départ.

9h45, les athlètes descendent du bus aux abords du stade Jacky Boxberger de Montbéliard, ils figurent parmi les premiers à arriver. La première épreuve est programmée à 11h30, tout se déroule comme prévu, pas de coup de panique, la journée peut débuter

Retour sur les performances marquantes de la journée…


Côté Féminin…

Chez les femmes, la domination au sprint est sans précédent avec près de 22 podiums sur les 36 réalisations possibles. Parmi les plus marquantes, on retiendra les 11’’92 [1007pts] de la Luxembourgeoise Anaïs Bauer qui réalise ici son record personnel (anciennement 11’’97). En finale 2, la jeune prometteuse Coline Meyer signe 12’’71 [856pts] et remporte sa course. À noter qu’en vent régulier elle signe, elle aussi, son record au 100m.

Sur le 200m, Emma Philippe, spécialiste dnu 400m, remporte elle aussi sa course en 25’’84 [866pts] toute proche de son record de 2017 (25’’57). En finale 2, Aurélie Lebon prend elle la 2e place avec un chrono de 26’’19 [835pts], record personnel outdoor (25’’61 indoor).


Anaïs Bauer est repassée sous les 12" au 100m.

Au 400m, Laurine Xailly ramène elle aussi, comme à son habitude, plus de 1000 points avec une large victoire en 55’’32 [1001pts] tandis que Louise-Anne Bertheau de retour de stage à Kobe (Japon) vient ajouter sa pierre à l’édifice avec 1033 points et les 54’’45 qu’elle avait réalisé la saison passée à Belfort. En effet, à cause du décalage horaire et des conditions de récupération, la Fédération a fait le choix d’octroyer aux clubs ayant des athlètes retenus en stage fédéral la même performance que celle réalisée un an auparavant.


Laurine Xailly a rapporté plus de 1000 points pour le NAM.

Sur le 800m, nous avons assisté à une véritable démonstration de la part de Lise Thimon qui déterminée à passer rapidement au 400m à tué la course d’entrée de jeu. Après un passage en 1’02’’5 au 400m, elle gagne la course en 2’11’’23 [970pts] avec panache, mais non sans serrer les dents. Dans cette même course, Justine Kinzelin confirme sa bonne forme du moment avec une 3e place en 2’17’’13 [876pts].


Lise Thimon et Justine Kinzelin au départ du 800m.

Toujours en demi-fond, mais cette fois sur le 1500m, Manon Fage a bien failli surprendre son monde en restant avec Ophélie Claude-Boxberger jusque dans les ultimes mètres. Elle prend la seconde place en 4’27’’04 [998pts] alors que sa camarade d’entraînement Alice Six complète le podium en 4’33’59 [951pts].


Manon Fage et Alice Six au départ du 1500m.

Sur 3000m, Aurore Fleury s’est vu (re)pousser des ailes en remportant la course devant Emilie Jacquot Claude après un cavalier seul en-tête. Elle clôt la distance en 9’37’’70 [983pts] et dépoussière un vieux record datant de 2015 ! Elle, qui est passée par de nombreuses blessures, voit enfin un avenir plus clair se dessiner. Elle emmène dans son sillage la jeune cadette 1ère année prometteuse Thaïs Paris qui n’est pas passé loin du record de Meurthe-et-Moselle avec ses 10’36’’80 [805pts]. À savoir que ce record cadette est détenu depuis 2002 par Perrine Clément Demange en 10’30’’85.


Aurore Fleury et Thaïs Paris tout sourire après leur excellent 3000m.

À la marche, Axelle Picard, seule au monde, remporte la course dans l’excellent chrono de 15’01’’07 [828pts] malgré un manque cruel de concurrence. Elle prouve une nouvelle fois que l’investissement du quotidien fini toujours par payer.

Les courses à obstacles sont toujours un moment particulier dans la compétition avec son lot d’imprévus… Beaucoup de choses peuvent se dérouler et venir enrailler une machine bien huilée.
Sur le 100m haies, Lara Marx n’a rien pu faire face à l’internationale du DSA Awa Sene qui en termine avec un chrono de 13’’71. Notre Luxembourgeoise prend elle la 3e place en 14’’55 [950pts], pas si loin de son record personnel de 2018 (14’’44). Dans la finale 2, la juniore Lola Picard sort vainqueur de la ligne droite en 14’’63 [940pts] avec le luxe de s’offrir un nouveau record personnel puisque les 14’’60 qu’elle avait réalisé à Tomblaine étaient trop ventés (+3.1).

Au 400m haies, Lucie Perrin prend elle aussi une 3e place à la bagarre avec à la clef un chrono en 62’’60. Plutôt en deçà de son chrono passé (58’’72), difficile parfois de concilier vie professionnelle et vie sportive. En finale 2, après avoir essuyer l’absence de Sarah Payeur victime d’une légère élongation quelques jours plus tôt, Pauline Voisin venait endosser le rôle de 2e coureuse. Sur des bases plus élevées que son record établi deux semaines plus tôt (69’’10), Pauline chute sur la 10e et dernière haie de sa course avant de se relever et de finir la course pour l’équipe. Elle réalise malgré tout 73’’66 [662pts], loin de ses espérances, mais le job est fait : pas de « bulle » sur les haies !

Au niveau des concours, c’est le binôme habituel Lola Picard et Coralie Pinchinot qui s’élançaient avec respectivement 1m60 [830ptset 1m55 [782pts].
La perche est remportée par Lou-Anne Pierrot qui flirte une fois de plus avec les 4m en passant une barre à 3m90 [929pts]. Sarah Payeur, en délicatesse avec son élongation a quand même limité la perte de points en franchissant successivement 2m, 2m40, 2m60 puis 2m80. 


Coline Meyer a été à son meilleur niveau en longueur.

En restant dans les sauts, Coline Meyer prend la 3e place du concours de longueur grâce à un saut à 5m38 [865pts] et en profite pour raboter sa meilleure marque de trois centimètres. Dans le même concours, Lara Marx se classe 6e avec 5m25 [837pts].

Au triple saut, Nita Bokomba confirme ses bonnes performances du premier tour interclubs avec un concours remporté en 11m90 [904pts] tirant ainsi Sophia Abassi vers le haut en l’amenant malgré le vent de face (-1.9) toute proche de son record. Elle réalise en effet 11m55 [869pts] à seulement trois centimètres de son record de 2018.

Au lancer, Fanny Thevenon-Lacote franchit tout juste la ligne des 12m avec 12m09 [715pts] tandis que Juliana Clair, notre Mauricienne se classe 3e du marteau avec 45m97 [707pts].
Au javelot, Coralie Pinchinot se rapproche de ses 38m43 avec un premier jet à 37m62 lui octroyant la 5e place d’un concours où Lou-Anne Pierrot venait battre son record avec 34m57 [609pts] (anciennement 31m62).


Lou Anne-Pierrot a battu son record au javelot.

Enfin, chez les femmes, c’est un 100% avec deux premières places sur 4x100m et 4x400m. Le quatuor Chardet / Bauer / Lebon / Meyer l’emporte haut la main sur 4x100m dans un bon chrono de 48’’57 [951pts]. Elles sont à moins d’une minute du record du club réalisé en 2014 en 47’’66.
Dans la foulée, Philippe / Thimon / Fage / Xailly venait écraser la concurrence avec quasi 10 secondes d’avance sur 4x400m. Elles remportent la course en 3’49’’57.


Côté Masculin…

Sur 100m, notre renfort Allemand depuis 3 ans, Marcel Kirstges prend la 3e place en 10’’89 [919pts] permettant ainsi de pallier aux absents et blessés côté sprint. On signalera le record personnel de Justin Eppling réalisé en finale 2. Il prend la 6e place du 100m en 11’’45 [758pts] contre ses 11’’86 réalisés en 2015.


Justin Eppling a retrouvé des sensations sur 100m.

Sur 200m, Aurélien Lantsoght repasse sous les 23’’ avec un chrono de 22’’81, de quoi se rassurer pour celui qui s’est fait opérer d’une hernie inguinale en début de saison. En finale 2, Rodolphe Lombard rapporte 743 points avec ses 23’’40.


Le jeune Rodolphe Lombart incarne le renouveau du NAM.

Enzo Maurice-Keiser a eu du mal de trouver sa place dans sa série du 400m et termine 5e en 51’’61 dans une course remportée par un coureur du AHSA en 47’’77. De même en finale 1 où Renaud Rosière qui dépoussière un vieux record datant de junior (49’’61 – 881pts) se classe 4e d’une course remporte en 47’’74, encore par un coureur de Annecy.


Renaud Rosière a battu son record sur le tour de piste.

Côté demi-fond, Clément Thiebaut a fait parler son finish en revenant comme une bombe sur la tête de course dans les 150 derniers mètres, mais c’était trop loin pour espérer remporter la victoire. Il termine 5e du 800m en 1’54’’85 [892pts] et s’octroie un nouveau RP. Dans la même course, Guillaume Glaudel réitère enfin avec des performances reflétant son niveau à l’entraînement avec une 9e place en 1’57’’67 [819pts].


Guillaume Glaudel et Clément Thiebaut au départ du 800m.

Sur 1500m, nos coureurs ont su nous surprendre avec des chronos bien meilleurs que ceux présagés. Sami Hauberdon [835pts] se classe 4e en 4’01’’62 à moins de 2 secondes de son record alors qu’Antoine Genser réalise 4’05’’54 [790pts].

Sur le 3000m, on savait qu’avec la présence de l’international de l’ASSA, Yann Schrub, la course serait dynamitée d’entrée de jeu. Et ça n’a pas loupé. Très rapidement, il s’échappe accompagné de notre coureur Luxembourgeois Charel Grethen. Après un mano à mano de près de 2200m, Yann décide finalement de partir et remporte la course en 8’16’’17 tandis que Charel réalise 8’20’’80 [937pts]. Nicolas Fenot, en chasseur et bien plus à l’aise que sur le steeple, en termine en 8’32’’59 et apporte 873 points pour l’équipe. Il vient même effacer son record personnel de 2016 (8’32’’98).


Charel Grethen à la lutte avec Yann Schrub (ASSA).

Sur la même distance, mais avec les obstacles, Florian Vauthrin remporte aisément la course en 9’31’’70 [867pts] après un accrochage au départ qui aurait pu lui coûter un pied alors que Philippe Passerou, remonté en équipe 1, venait améliorer sa meilleure marque avec 10’07’’44 [734pts] (anciennement 10’08’’76).

À la hauteur, Tom Messain se classe 4e avec une barre effacée à 1m90 [827pts] tandis que Vincent Fringant prenait la 5e place de la perche avec un saut à 4m40 [833pts] à seulement 20cm de son record. Dans le bac à sable, petite frayeur avec Marcel Kirstges qui mord cinq essais sur les six possibles. Il prend toutefois la tête du concours avec un saut à 7m22 [969pts]. Au triple saut, Joseph Dezardin Prosper remporte le concours en 14m44 alors que Clément Lambert se rapproche de son tout meilleur niveau et des 14m00 réalisé cet hiver en salle. Il se classe 4e avec 13m80.


Nos lanceurs de marteau : Hervé Montferran et Jean-Pierre Carpentier.

Enfin en lancer, on retiendra surtout les 45m38 de l’inusable Jean-Pierre Carpentier qui est le seul à réaliser une performance de niveau interrégionale avec ses 45m38 [664pts].

Enfin sur les relais, ça n’a pas été la même affaire que chez les filles… Le NAM se classe 4e du 4x100m avec Lombard / Lantsoght / Eppling / Kirstges en 43’’24 [852pts] bien mieux que les 44’’90 réalisés au premier tour. Et sur le 4x400m, même combat : nos forces en présence ont donné le meilleur d’eux même, mais la marche était trop haute. Maurice-Keiser / Rosière / Vauthrin / Grethen se classe 3e en 3’23’’67 [853pts].


Le relais 4x100m hommes accompagné de Nicolas Joly
venu supporter son club à Montbéliard.


Le relais 4x400m hommes monte sur la 3e marche du podium.

C’est à l’issue d’une journée sans couac majeur, sans « bulle » ou autre problème éventuel que le verdict tombe : le NAM vient de réaliser 57462 points et de remporter sa poule de N1B !
Historiquement, c’est la deuxième fois que le club franchi la barre des 57.000 points et la dernière fois, c’était en 2008 pour accéder à l’Elite avec 57793 points, mais avec une autre table de cotations.
Il s’agit du 2e total Lorrain derrière Metz et le 3e total de la LARGE si on rajoute Reims. Et même si la performance peut en satisfaire plus d’un, au vu de la courbe de croissance exponentielle des totaux Français, il est fort à parier que dès l’an prochain, un minimum de 58.000 points soit nécessaire pour se maintenir dans cette division de N1A.

La cerise sur le gâteau tomba quelques minutes plus tard : le NAM vient de réaliser le meilleur total des 4 poules de N1B Nous sommes Champion de France de la division ! Et Frédéric Fabiani peut bien finir dans la fosse à steeple...


Et Hop ! Un petit plongeon dans la fausse à steeple ?

De nombreux travaux sont a lancer pour continuer à progresser, mais pour l’heure, place à la joie du travail accompli, retour au stade Raymond Petit pour fêter cette remontée autour du traditionnel barbecue et d’une petite surprise qui n’a pas laissé tout le monde indifférant…






les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
08/12 >
05/12 >
11/11 >
01/10 >
15/09 >
24/07 >
23/07 >
21/07 >
19/07 >
18/07 >
15/07 >
08/07 >
06/07 >
05/07 >
02/07 >
27/06 >
25/06 >
25/06 >
21/06 >
16/06 >
Vidéo du moment
LAURINE XAILLY
EN ROUTE POUR DOHA


Infos Diverses
**STAGE D'HIVER **
La section locale de
Neuves-Maisons
organise un stage à destination
des Minimes les
27 et 28 décembre
au Stade Courrier
et gymnase Callot.
Nos partenaires

PRIVES



















PUBLICS




















Les Espaces
Dernière mise à jour
09.12.19 à 11:00
 
  

------------------------

DOCUMENTS FRAIS




------------------------



------------------------