www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
nancy athlétisme métropole
Actualités
MEMORIAL LOUIS FELIX LABRIDY
Commentez cette actualité
21 Décembre 2018 - Florian Vauthrin
MEMORIAL LOUIS FELIX LABRIDY

Louis Félix Labridy aux côtés de Dior Delophont, triplement médaillé lors des Championnats de France Jeunes à Dreux en juillet 2011.


Cela fait maintenant six ans que chaque années la section locale de Laxou en collaboration avec le NAM et le CDA 54 organise le Mémorial Labridy. Cette compétition est souvent l’occasion pour les athlètes du club de s’essayer à l’aube de la saison indoor avant de s’élancer dans le bain des compétitions qualificatives au niveau fédéral.

Mais avant tout, ce Mémorial est l’occasion de rendre hommage, au regretté Louis Felix Labridy, le coach Nancéien parti en juillet 2012.

 

Qui était Louis Félix Labridy ?

Né en 1940 en Martinique, il est sportif dès son plus jeune âge. Tout d’abord gardien au football à 10ans puis pivot en basket à 14ans. Il devient champion de Martinique en saut en hauteur à 18ans. Arrivé en métropole en 1961, il fait ses études au CREPS de Voison et entre à l’INSEP de Paris en 1964.

Spécialiste du 4x400m et du décathlon, il participe à plusieurs championnats de France et décroche en 1967 le titre de champion de France universitaire. La même année, il devient professeur d’EPS à l’IREPS où il rencontre une étudiante, Françoise, qui deviendra son épouse en 1971.


Il consacre toute sa carrière d’enseignant EPS à la Faculté du Sport de Nancy, jusqu’à sa retraite en 2000. Il enseigne le basket, l’athlétisme, prépare les étudiants aux concours de l’Education Nationale et est très engagé dans les associations sportives qu’elles soient universitaires ou fédérales.

Responsable du Capeps, il a formé 40 promotions d’étudiants, dont beaucoup sont enseignants d’EPS aujourd’hui et lui doivent leur carrière. Plus qu’un formateur, il veillait sur ses jeunes avec affection et tendresse. Plus qu’un métier, il leur a transmis, par son charisme, des valeurs et une éthique.

Entraîneur de la pépite Dior Delophont il a vu passer entre ses mains bien d’autres grands noms de l’athlétisme lorrain : Ragni, Onwanlélé, Rouyer…


Et chaque année, le meeting n’a de cesse de prendre de l’ampleur avec la venue d’athlète certes locaux mais réalisant des performances de niveau national. D’ailleurs, Nicolas Szachsznajder, Président de la section locale de Laxou ne cache pas son enthousiasme :

" C’est une réussite ! On ne dénombrait pas moins de 95 athlètes avec de très belles performances pour un début de saison hivernale.

Si nous nous intéressons plus en détails aux résultats, nous pouvons noter que sur les trois meilleures performances masculines et féminines, quatre sont à mettre à l’actif du NAM. Je suis ravi de voir que les athlètes du club ont répondu présents.

Du côté handisport, nos athlètes se sont très bien comportés, tous ont battu leur record personnel sur leur épreuve de prédilection. C’est important pour nous de développer cette branche du sport. Lors de ce meeting, on pouvait compter dix athlètes handisports dont sept « fauteuils » pour participer à la nouveauté de cette 6édition : le lancer de poids et le lancer de massue fauteuil.

Je tenais vraiment à remercier tous les bénévoles, le NAM, la ville de Laxou, nos partenaires privés et le CDA54 qui se sont investis pour rendre hommage de la meilleure manière possible à cet entraineur historique qu’est Louis Félix Labridy. "

 


Place aux résultats…


Côté résultats, cette édition 2018 du Memorial Labridy n’est pas en reste. En plus d’une large participation, on dénombrera un certain nombre de performances de niveau national à commencer par les 7’’54 réalisés par Lucie Perrin en finale du 50m Haies (7’’73 en série). Elle devance Lola Picard qui termine 2e en 7’’95 (7’’88 en série). Au rayon des performances hautes, on retiendra bien entendu la victoire en finale du 50m de Louise-Anne Bertheau en 6’’72 (6’’73 en série).

Chez les hommes du NAM, seul notre hurdler Théo Tarlet se hisse dans le haut du panier des performances nationales et sa victoire au 50m haies en 7’’32 (7’’39 en série).

 


Côté Handisport…


La première fierté de ce meeting restera l’accès aux atteints d’un handicap de pouvoir pratiquer le sport dans les mêmes conditions que des valides. C’est un vrai challenge que s’était fixé Nicolas, le Président de Laxou.

Et de cette manière, on découvrait en ouverture de manifestation du lancer du poids Handisport Fauteuil avec des athlètes venus en nombre et du lancer de massue Handisport.


Les Handisports "Fauteuils" se sont déplacés en nombre pour l'occasion.

Et par la suite, on retrouvait des 50m réservés aux handisports. Course remportée par Maxence Gauny (NAM) en 6’’93 malgré un 6’’90 réalisé en finale. Record personnel. Il devance Mathieu Cuny, du Handisport Lorraine, en 10’’04 contre 9’’80 en série. Sarah Frot (NAM) termine 3e en 12’’45. On regrettera le DNS de Christophe Mathieu (Handisport Lorraine) qui réalise 9’’58 en série et n’a pu défendre ses chances en finale.

 


Mais aussi… côté féminin… en famille !


Lola profite également de l’occasion de ce Memorial pour égaler son record personnel au saut en hauteur avec une barre à 1m66 et remporte le concours. Elle termine juste devant Coralie Pinchinot qui bat son record personnel établi quelques semaines plus tôt à Epinal : 1m63 effacé au 2e essai contre 1m60. Toujours sur la hauteur, soulignons le concours de la famille Montferran avec tout d’abord Célia, la maman, qui termine à 1m40 à 6cm de son record établi en 2018. Tandis que sa fille, Lucie, réduit l’écart avec sa meilleure marque à seulement 1cm : 1m35 contre 1m36. Rappelons que Lucie est toujours minime et a su profiter de l’occasion pour venir se frotter aux « grands ».



Lucie et Célia, ici récompensées lors de la Cérémonie de l'OMS 2018,

ont participé ensemble au Memorial Labridy. 


Mais elle n’est pas venue toute seule, sa coéquipière de Neuves-Maisons, Julia Dahm avait aussi fait le déplacement. Elles se sont d’ailleurs croisées à l’occasion du 50m haies. Lucie explose d’ailleurs son record personnel établi en octobre lors de la finale B Equip’Athlé sur des haies… Benjamines (0.65) ! Aujourd’hui minime, elle envoie ce récent record aux oubliettes en passant de 8’’51 à 8’’20 sur des haies minimes (0.76) ! Le résultat est sans conteste, la performance est à retenir, elle marque 39 points à la table de cotations, assez rare pour être mis en lumière !

Sa maman signe son nouveau record avec un chrono de 8’’49 et prend la 3e place de la Finale 1.


C’est la jeune cadette du NAM, Coline Meyer qui remporte la course en 7’’96 (RP).

De son côté Julia ne trouvant pas ses marques lors de l’échauffement sur la première haie (0.76) passe à côté de sa course et termine dans le temps anecdotique de 9’’49, elle qui possède un record à 8’’78 sur des haies benjamines (0.65).



La Hurdleuse Lucie Perrin a réalisé la meilleure performance à Laxou

lors de la finale du 50m Haies.


Au niveau du saut à la perche, la nouvelle recrue au NAM Sarah Payeur s’est illustrée en remportant le concours avec un saut à 3m30. Elle n’est qu’à 10cm de son record sur la discipline.

Sur le 50m plat, c’est la hurdleuse Lucie Perrin qui prend la seconde place derrière Louise-Anne Berteau en 7’’07 (7’’11 en série). Toutefois, en Finale 2 Coline Meyer est allée plus vite en franchissant la ligne en 7’’06 (7’’23 en série). Record personnel bien entendu !

 


Côté masculin…


On parlera d’un autre minime du NAM présent lors de cette compétition : Mohsen Hadir. Malgré une technique douteuse, il réalise son record au 50m haies avec 8’’54 devant son coéquipier de Laxou, Gaspard Blin (lui aussi minime) en 10’’07.

Sur le plat, notre espoir Théo Tarlet prend la 2e place de la finale e 6’’37 (6’’38 en série) tandis que Jean-Luc Lawson et Pierre Givert termine ex aequo en 6’’44.

A la hauteur, Tom Messain prend la seconde place avec un saut dans ses standards à 1m84 et trois échecs à 1m88. De son côté Pierre termine 4e de ce même concours avec à la clé un nouveau record à 1m80.

Enfin on terminera avec la perche, où notre nouvel athlète/coach en provenance de Thionville, Thibault Lebret, explose son record en terminant 4e du concours avec une barre effacée à 4m05 alors que son précédent record pointait à 3m77.



>> LES RÉSULTATS COMPLETS ICI <<



les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
24/07 >
23/07 >
21/07 >
19/07 >
18/07 >
15/07 >
08/07 >
06/07 >
05/07 >
02/07 >
27/06 >
25/06 >
25/06 >
21/06 >
16/06 >
15/06 >
14/06 >
05/06 >
03/06 >
28/05 >
Nos partenaires

PRIVES



















PUBLICS




















Les Espaces
Dernière mise à jour
23.07.19 à 14:30
 
  
DOCUMENTS FRAIS




------------------------


------------------------